Vieillissement précoce des personnes trisomiques: le cri d’alarme d’une asbl verviétoise

A Verviers,  l’asbl La Glanée lance un cri d’alarme. Ce centre spécialisé dans l’accueil des personnes trisomiques manque de moyens pour faire face au vieillissement de ses résidents. Un phénomène nouveau. L’institution créée il y a 25 ans, héberge 24 personnes atteintes d’un handicap mental. Avec les progrès de la médecine, leur espérance de vie augmente. Elles a presque doublé en trente ans pour passer de 35 ans à aujourd’hui 65, 70 ans. Tous les résidents de La Glanée sauf trois ont plus de 40 ans. Or dès cet âge, les personnes atteintes de trisomie 21 souffrent d’un vieillissement précoce. Et la dizaine d’ éducatrices qui les encadrent dans le centre la Glanée n’ont pas de compétence médicale. A lire ici