Retraite à 60 ans

Proximus pourra-t-il pousser les 60 ans et plus vers la sortie ? La société envisage en effet de proposer un départ volontaire à ses salariés de 60 ans et plus (article complet ici).

On peut toujours s’interroger sur les répercussions de ce type d’initiative … Cela peut augmenter d’une part la discrimination en emploi des travailleurs « seniors ». Ceux-ci sont précipités (parfois contre leur volonté) vers la porte de sortie. Cela peut également augmenter l’image dans la société que les travailleurs seniors sont dépassés, etc..
Par ailleurs, cela ne conduit qu’à diminuer le taux d’emploi général dans la population puisque ce départ des « seniors » ne conduit pas à l’augmentation en parallèle du taux d’emploi des jeunes …
Enfin, ceci souligne toujours le côté un peu schizophrénique dans lequel s’inscrit la question de la retraite. D’une part, on invite les seniors à rester aussi longtemps que possible en emploi (pour les raisons du coût des paiement des retraites) en augmentant par exemple l’âge légal de départ à la retraite. D’autre part, en interne, par ce type de discrimination, on fait sentir à l’employé seniors qu’il est un peu dépassé et qu’aller vers la sortie serait profitable à l’entreprise.
Tout cela, nous laisse fosse sceptique …