Paradoxe de l’âge

Plus on est âgé, plus on est heureux !  Malgré les pertes liées à l’âge (aptitudes physiques, mnésiques,…-) de nombreuses études à travers la littérature on pu montré que les personnes âgées étaient pourtant plus heureuses que les jeunes. C’est ce qui est appelé « le paradoxe de l’âge ». Article à découvrir ici.