Option (Psy-Sen)

Les cours liés au vieillissement s’organise de la manière présentée ci-dessous. L’option Psychologie clinique de la personne âgée concerne tous les cours de la figure à partir du BLOC 1 de Master excepté:

  1. Le cours de Psychopathologie de la personne âgée: il s’agit d’un cours commun à tous les étudiants ayant choisi la Finalité spécialisée en psychologie clinique.
  2. Le cours Psychologie cognitive du vieillissement: il s’agit d’un cours de l’option Psychologie et neuroscience cognitives

 

L’option Psychologie clinique de la personne âgée se compose de cours qui vont permettre à l’étudiant d’avoir une vision globale et intégrative du vieillissement. C’est notamment pour cette raison qu’un cours de Physiologie de la Sénescence est proposé. Il est en effet important de comprendre les changements non seulement psychologiques mais également physiques et physiologiques auxquels est confrontée une personne qui vieillit, ces phénomènes étant souvent interreliés (exemple de la ménopause). En outre, l’étudiant qui souhaite se spécialiser dans la psychologie de la sénescence doit tout aussi bien connaître les modifications du fonctionnement cognitif lors du vieillissement normal (cf. Psychologie cognitive du vieillissement) que lors du vieillissement pathologique (cf. Neuropsychologie de la personne âgée).

Par le biais d’un cours tel que celui de Psychologie et accompagnement de la personne âgée, l’étudiant va être amené à réfléchir aux modèles institutionnels actuel. Axé sur le contexte institutionnel, ce cours va aborder diverses thématiques telles que la question de la sexualité, de la liberté de choix, de l’éthique, etc. Dans cette perspective, différents psychologues et professionnels de la santé seront invités lors de certains cours. Ils mettront en évidence les liens entre le vieillissement et leur domaine de recherche et/ou de pratique clinique. Quant au cours d’Approche psychosociale du soin à la personne âgéeil se centrera sur l’approche de l’aidant et visera à comprendre comment une personne âgée fait face et s’adapte à une situation de vie stressante.

Le suivi de l’option Psychologie clinique de la personne âgée permettra également à l’étudiant d’acquérir des outils qui lui seront essentiels dans sa pratique clinique. Ainsi, par l’intermédiaire de cours comme Approche médicale et gériatrique du vieillissement et Séminaire de questions approfondies en sénescence, l’option encourage l’étudiant à se former par lui-même et à faire le pont entre recherche scientifique et pratique clinique. Concrètement, la rencontre de cas cliniques nouveaux n’est pas rare et il est essentiel qu’un psychologue ait le réflexe de se former par lui-même s’il se sent démuni face à ces situations nouvelles. Ces cours proposent donc à chaque étudiant de développer une thématique (ex. : deuil de certaines fonctions sensorielles durant le vieillissement ou suicide des personnes âgées) au cours d’un travail personnel. Il leur est demandé de consulter la littérature scientifique en rapport avec le sujet et d’avoir un regard critique vis-à-vis de celle-ci afin de proposer des réponses à une ou plusieurs questions en lien avec la thématique proposée (ex. : quelles théories pour comprendre le deuil de la vue chez les personnes âgée ?). L’objectif de ces travaux est donc double : il s’agit non seulement d’approfondir une thématique, mais également d’extraire les éléments pertinents pour le psychologue clinicien (ex. : réflexion quant au rôle que peut avoir le psychologue auprès de personnes âgées atteinte d’un trouble visuel).