Manon Marquet

  • Parcours

    Manon Marquet a obtenu son diplôme en Psychologie (option principale : Psychologie de la Sénescence) en septembre 2013. Son mémoire portait sur l’évaluation de l’efficacité d’un programme de formation et de supervisions destiné à des aides familiales qui accompagnent des personnes atteintes d’une maladie de type Alzheimer. Il a été réalisé sous la supervision de Stéphane Adam et de Pierre Missotten, et en collaboration avec l’ASBL Le Bien Vieillir de Namur.

    En octobre 2013, Manon a débuté un mandat d’Aspirant FNRS au sein du Service de Psychologie de la Sénescence. Durant sa thèse, Manon a développé deux axes de recherche sur lesquels elle travaille toujours actuellement. Le premier vise à évaluer les conséquences des stéréotypes sur la santé mentale et physique des personnes âgées. Quant au second axe, il vise à étudier les attitudes envers les personnes âgées au sein de différents pays afin de mieux comprendre les facteurs culturels et socio-économiques associés aux attitudes âgistes.

    Sur base des études conduites en lien avec ces deux thématiques, Manon a défendu sa thèse intitulée « Examining consequences of ageism on older adults and how ageist attitudes differ across cultural and socio-economic contexts » en avril 2017.

    Durant la finalisation de sa thèse, Manon a également réalisé un séjour de recherche de 6 mois au sein du laboratoire du Professeur Alison Chasteen à l’Université de Toronto. Ce séjour lui a permis d’élargir ses champs d’intérêt en travaillant notamment sur les liens existant entre théories implicites, comportements de santé et âge subjectif chez les personnes âgées.

    D’octobre 2017 à septembre 2018, Manon a continué ses recherches sur le vieillissement et l’âgisme au sein de l’équipe de Psychoépidémiologie du vieillissement et des maladies chroniques à l’Université de Bordeaux. Elle a travaillé en particulier sur les axes de recherche du village Alzheimer landais.

    Manon est revenue au sein du service de Psychologie de la Sénescence en octobre 2018 et occupe actuellement le poste d’assistante.

  • Domaines de recherche actuels

    En plus des thématiques investiguées au cours de sa thèse, Manon s’intéresse à présent plus particulièrement aux liens entre âgisme, âge subjectif et sentiment de solitude chez les personnes âgées.

  • Actualités récentes

    Marquet, M., Chasteen, A. L., Plaks, J. E., & Balasubramaniam, L. (2018, November 15). Do Older Adults’ Growth Mindsets Predict Their Willingness to Engage in Preventative Health Behaviors? Poster session presented at 70th Annual Scientific Meeting of The Gerontological Society of America, Boston, United States.

  • 5 dernières publications

    1. Marquet, M., Missotten, P., Dardenne, B., & Adam, S. (2019). Interactions between stereotype threat, subjective aging, and memory in older adults. Neuropsychology, Development, and Cognition. Section B, Aging, Neuropsychology and Cognition, 26(1), 121-143.
    2. Marquet, M., Chasteen, A. L., Plaks, J. E., & Balasubramaniam, L. (2018, November 20). Understanding the mechanisms underlying the effects of negative age stereotypes and perceived age discrimination on older adults’ well-being. Aging and Mental Health.
    3. Marquet, M., Boutaayamou, M., Schwartz, C., Locquet, M., Bruyère, O., Croisier, J.-L., & Adam, S. (2018). Does negative information about aging influence older adults’ physical performance and subjective age? Archives of Gerontology and Geriatrics, 78, 181-189.
    4. Schroyen, S. , Adam, S. , Marquet, M., Jerusalem, G., Thiel, S., Giraudet, A.-L., & Missotten, P. (2018). Communication of healthcare professionals: is there ageism? European Journal of Cancer Care, 27(1), e12780.
    5. Flamion, A., Missotten, P., Marquet, M., & Adam, S. (2017, December 19). Impact of contact with grandparents on children’s and adolescents’ views on the elderly. Child Development.

Fonction

Docteure en psychologie

Poste

Psychologue

Contact

Non renseigné.


mmarquet@uliege.be
Retour