Coline Crutzen

  • Parcours

    Coline Crutzen est diplômée en psychologie clinique (spécialisation : neuropsychologie) depuis 2016. Lors de sa formation, elle choisit de s’orienter vers la psychologie de la sénescence pour laquelle elle manifeste un intérêt particulier. Elle réalise son mémoire au sein de l’UPsySen et effectue, en parallèle, son stage au sein d’une Clinique de la mémoire auprès d’une population âgée. En janvier 2017, Coline s’engage dans un projet de recherche Interreg. Depuis octobre 2019, Coline occupe le poste d’assistante et réalise en parallèle sa thèse de doctorat. Elle propose également des consultations psychologiques pour les personnes âgées et leurs proches à la CPLU.

  • Domaines de recherche actuels

    Projet de recherche « Aidants Proches / Réseau Service » (Interreg) : son projet de recherche porte sur les proches de personnes concernées par un vieillissement cognitif difficile (« maladie d’Alzheimer »). Comme elle a pu le constater dans sa pratique (notamment à l’occasion de ses stages), le diagnostic de « démences » fait partie intégrante des missions professionnelles des neuropsychologues. Par contre, rares sont les démarches cliniques qui impliquent directement les proches et familles de ces patients (soutien et accompagnement individualisé des familles). Promouvoir le soutien aux proches pour notamment optimiser le maintien à domicile des personnes âgées est donc l’un des objectifs de ses recherches.

    Thèse de doctorat : dans le cadre de sa thèse, Coline se concentre sur les effets liés à la (sur)médicalisation du vieillissement et ce, plus spécifiquement, dans le cadre de l’accompagnement des personnes présentant un vieillissement cognitif difficile (« démence »). L’approche biomédicale traditionnelle du vieillissement cognitif peut, en effet, avoir, à l’heure actuelle, des répercussions délétères pour les personnes qui y sont confrontées et/ou leurs proches. Un regard stigmatisant ou dévalorisant de la personne âgée (voir la « maladie » et les déficits plutôt que la « personne » et les capacités), un environnement médical anxiogène (effet « blouse blanche » / « White Coat Effect »), un sentiment de « perte de sens » pour certains professionnels confrontés au désarroi des familles. Voici divers exemples de retombées négatives que peut avoir l’approche dominante médicale des « démences ». A travers l’analyse scientifique de ces enjeux (cliniques, éthiques, professionnels), Coline souhaite favoriser un autre regard, une autre approche des « démences » dans laquelle s’inscrit l’accompagnement individualisé des personnes âgées et de leurs proches.

    Consultations psychologiques : L’accompagnement individualisé des personnes âgées présentant des atteintes neurocognitives (« démence ») et/ou de leurs proches (« aidants proches ») est un accompagnement psycho-éducatif taillé sur mesure. En tant que psychologue clinicienne, Coline propose depuis 3 ans des consultations de soutien dont le contenu, le rythme et les objectifs dépendent des besoins de chaque personne âgée et/ou proche (famille). Ces consultations se réalisent à la CPLU (Clinique Logopédique et Psychologique de l’Université de Liège). Si vous désirez obtenir plus d’informations ou prendre rendez-vous, vous pouvez contacter le secrétariat au 04/366.92.96 (9h-12h et 13h-17h) ou par mail : cplu@uliege.be

     

     

  • Actualités récentes

  • 5 dernières publications

Fonction

Assistante

Poste

Doctorante

Contact

0032 4 366 97 45
coline.crutzen@uliege.be

Adresse

Unité de Psychologie de la Sénescence
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Éducation
Bât. B63C Psychologie de la sénescence et du vieillissement
Quartier Urbanistes 1
traverse des Architectes 5C
B-4000 Liège 1
Belgique Mon cv sur ORBI
Retour