Archives mensuelles : octobre 2018

Certificat universitaire en intervention cognitive

Nouveau certificat proposé par l’Uliège, avec l’intervention de l’Upsysen, destiné  aux psychologues spécialisés en neuropsychologie (ou ayant  une base en évaluation cognitive).  Il consiste en une formation spécialisée sur la prise  en charge des troubles cognitifs (et émotionnels et comportementaux)  chez l’enfant, l’adulte (faisant suite à une lésion cérébrale acquise,
ou dans le contexte d’un trouble mental sévère) et la personne âgée (vieillissement normal ou pathologique). Plus d’informations ici

Des sex rooms dans les homes: les seniors réclament une vie sexuelle!

Des pièces exclusivement réservées à l’intimité des résidents des maisons de repos restent encore trop rares. Appelez-les « salles d’intimité », « love rooms », « chambres d’amour »… Elles ont plusieurs noms. Mais toutes sont dédiées à l’intimité des personnes âgées résidant dans des maisons de repos et de soins. Ces pièces, qui ne sont pas généralisées, accueillent des couples désireux de s’offrir une parenthèse tendre, dans un lieu prévu à cet effet et adapté à leur âge.

Article à lire ici

Encore trop de discriminations dans les assurances auto!

Souscrire à une assurance auto n’est pas toujours aisé pour les automobilistes plus âgés. Unia souhaite mettre fin à ces discriminations basées sur l’âge. Les automobilistes plus âgés roulent aussi bien que les plus jeunes. Ce sont les problèmes médicaux, le nombre de kilomètres parcourus ou l’expérience de la conduite qui constituent des facteurs de risques. Par conséquent, l’âge ne peut être considéré, en soi, comme un facteur déterminant: voilà l’avis qu’a émis Unia à Kris Peeters, Ministre de l’économie et des consommateurs.

A lire en détails ici

Ageing Equal

Campagne de sensibilisation avec notamment divers outils pour communiquer sur l’âgisme notamment à travers les réseaux sociaux : http://ageing-equal.org/

Les Services de l’APEM-T21

Ce 1er octobre 2018, dans le cadre de la Journée Internationale des Personnes Âgées, Les Services de l’APEM-T21 ont lancé une action de sensibilisation sur la problématique de l’accompagnement des personnes avec déficience intellectuelle « vieillissantes » à la fois auprès du grand public mais surtout, en vue des élections 2018-2019, auprès des pouvoirs publics concernés (régionaux, fédéraux) afin de les « alerter » sur la situation actuelle et sur les mesures attendues…

De nos jours, grâce aux progrès de la médecine et à la qualité de l’accompagnement psychosocial des personnes porteuses de trisomie 21, celles-ci ont la chance de profiter de la vie plus longtemps que par le passé. Cependant, le processus de vieillissement dans lequel entrent ces personnes déjà dès la quarantaine est complexe et variable individuellement : changement de rythme, grande dépendance dans les gestes quotidiens, sédentarisation, pathologies liées à l’âge, nécessité de soins et d’actes de nursing, accompagnement en fin de vie et en soins palliatifs…

Toutes ces problématiques sont autant de nouveaux défis à gérer 24h/24 et 7j/7 dans un lieu de vie comme La Glanée qui accueille 24 résidents dont 15 sont « vieillissants ». Si nos équipes affrontent ces difficultés chaque jour avec une motivation sans faille et le plus grand respect pour les bénéficiaires, il n’existe pas (ou peu) de valorisation financière/humaine de tout ce travail supplémentaire qu’entraîne le vieillissement des personnes avec déficience intellectuelle au sein des services résidentiels.

Pour entamer son action de sensibilisation, l’asbl Les Services de l’APEM-T21 (représentée par son conseil d’administration, les directions et des professionnels psycho-médico-sociaux « de terrain ») ont soulevé la problématique du vieillissement des personnes avec déficience intellectuelle lors d’une table-ronde à laquelle divers acteurs ont été invités à partager leurs questionnements et/ou leurs expertises :

– Stéphane Adam, Responsable de l’Unité de Psychologie de la Sénescence, Université de Liège
– Jenny Baltus-Möres, Députée Wallonne (MR)
– Véronique Bonni, Députée wallonne (PS)
– COLLARD Jean, médecin coordinateur des Services de l’Apem-T21
– Matthieu Daele, Députés wallon (Ecolo)
– DOCQUIER Michel, Président des Services de l’Apem-T21
– KONINCKS Suzanne, parent résident « SRA La Glanée » des Services de l’Apem-T21
– LEJEUNE Isabelle, directrice pédagogique des Services de l’Apem-T21
– RAINOTTE Xavier, Directeur des Services de l’Apem-T21
– Isabelle Stommen, députée wallonne (CDH)
– VIGNE Virginie, Directrice de CAP SOIN
– VOS Philippe, Chargé de mission au Bureau Régional de l’ AVIQ – Agence pour une Vie de Qualité– à Liège
– Une représentante du parti DéFI Verviers.

Les associations du secteur du handicap, les familles ainsi que les acteurs politiques (actuels et à venir) ont été invités à participer aux débats. Il ont eu la possibilité de les rencontrer et de prolonger les échanges lors d’un Verre de l’Amitié de 12h à 13h.

La presse en parle : http://www.servicesapem-t21.eu/vieillissement-et-handicap-…/

Sexualité des senios

L’association #REVOLUTIONSENIOR se bat pour que vous puissiez prendre votre pied bien après votre retraite :« La sexualité ce n’est pas réservé qu’aux jeunes et aux beaux ».  Vidéo à découvrir ici